CHSLD à Québec Une liste d’attente qui s’allonge

CHSLD à Québec Une liste d’attente qui s’allonge

Posté le mai 17, 2013 par Ressources Soins Aînés Québec en Blog - Français, Centre de Jour, Centre pour Ainés, Droit des aînés, Éducation aux Aidants, Hôpitaux, Information de Soins de longue durée, RAMQ -Régie Assurance Maladie du Québec

Par Johanne Roy | Crédit photo Archives Agence QMI
Première publication 19 mars 2013 à 06h06

Alors que 1 200 personnes âgées attendent une place en CHSLD, dans la région de Québec, 40 lits d’hébergement transitoire sont fermés au pavillon Roy-Rousseau.

Une partie des lits ont déjà été libérés, tandis que la fermeture définitive est prévue pour la mi-juin. Le budget annuel alloué pour ces 40 lits se situait à environ 2,8 millions$.

Si certains aînés ont pu être admis dans un centre d’hébergement permanent, près de la moitié de ces personnes âgées seront déménagées vers d’autres places transitoires, faute de lits disponibles en CHSLD.

«Ces 40 lits d’hébergement ont été ouverts il y a trois ou quatre ans pour désengorger les urgences. Dans la dernière année, plusieurs lits en ressource intermédiaire ont été créés, ce qui a permis d’améliorer l’offre de services dans la région de Québec», précise le directeur de l’hébergement au CSSS de Québec-Nord, Stéphane Bussières.

Ce dernier reconnaît toutefois que sur la quarantaine d’aînés hébergés au pavillon Roy-Rousseau (un bâtiment attenant à l’Institut en santé mentale de Québec), trois seulement peuvent être orientés en ressource intermédiaire.

Les autres résidents devront trouver une place en CHSLD en raison de leur perte d’autonomie plus grande.

La liste s’allonge

Or, le nombre de personnes âgées en attente d’hébergement a augmenté de 25 % depuis un an, dans la région de Québec, a récemment révélé l’Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP).

Par rapport au reste du Québec, la région de la Capitale-Nationale est en outre surreprésentée au niveau de l’attente pour une admission en CHSLD, a également montré l’AQRP.

La fermeture de ces 40 lits au pavillon Roy-Rousseau s’ajoute, par ailleurs, à celle du centre d’hébergement Notre-Dame-du-Chemin, sur le chemin Sainte-Foy, le 1er juin prochain.

L’établissement, dont les installations sont vétustes depuis un bon moment, comptait 50 résidents que l’Agence de santé de Québec est à reloger dans d’autres CHSLD de la région.

L’agence compte sur 125 nouvelles places en ressource intermédiaire pour combler la perte de ces lits.

La capitale dispose de plus de 4000 places en CHSLD et de 296 lits en ressource intermédiaire pour une population de plus de 125 000 personnes âgées.
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/quebec/archives/2013/03/20130319-060636.html