La musique, un anti-douleur efficace

La musique, un anti-douleur efficace

Posté le novembre 24, 2014 par Ressources Soins Aînés Québec en Bénévolat, Blog - Français, Centre de Jour, Centre de réadaptation, Centre pour Ainés, Communauté de retraités, Éducation, Éducation aux Aidants, Gestion des soins gériatriques, Information de Soins de longue durée, Personne Autonome, Ressources communautaires
Posté le 29/10/2014 dans Faire une pause, Tous les articles | 0 commentaire

La musique, un anti-douleur efficace

Que ce soit de la musique classique, du jazz ou de la variété, elle envoûte, elle emporte, elle apaise tous ceux qui l’écoutent, et surtout les personnes souffrantes. Peu importe la pathologie, écouter de la musique contribue à diminuer la douleur chronique.

La musique a un effet anti-douleur important

Si les médicaments anti-douleur sont indispensables pour lutter contre les
douleurs chroniques, d’autres techniques complémentaires peuvent contribuer à les apaiser telles que: la rééducation, la relaxation, les médecines alternatives, sans oublier le réaménagement du quotidien (au domicile, au travail).
La personne qui souffre n’hésite pas à tester toutes les solutions possibles….

La musique et la douleur

Une étude récente a démontré l’efficacité de la musique sur la douleur:
Un groupe d’une soixantaine de personnes âgées de 20 à 65 ans, souffrant depuis 6.5 ans de douleurs chroniques résistantes aux traitements classiques.
Le premier groupe, devait écouter la musique de leur choix, durant une heure par jour pendant une semaine.
Le second groupe, devait écouter de la musique relaxante.
Le troisième groupe, ne devait pas écouter de musique.

Les constatations

– La musique s’est révélée bénéfique pour une heure d’écoute quelque soit le type de musique
la douleur a diminué de 21% en moyenne et les symptômes dépressifs associés ont diminué d’environ 25%.
– Les personnes disent être moins gênées dans leur quotidien et plus aptes à gérer leur douleur.

L’impact de la musicothérapie

Les scientifiques ignorent encore l’impact de la musique sur le cerveau.
Certaines publications mettent en évidence que son écoute stimule la production de dopamine (neurotransmetteur du plaisir) et inhibe celle du cortisol (hormone du stress).
Elle jouerait également un rôle stimulant sur la mémoire. Il reste encore beaucoup de domaines à explorer.
Ecouter sa musique préférée n’est pas exactement de la musicothérapie, il n’y a pas une musique efficace par pathologie, ce qui importe c’est que la personne ait le désir d’écouter de la musique à un moment donné. La musique détourne l’attention de la douleur.

La musique serait une approche complémentaire à un traitement classique, car si la musique adoucit les mœurs, elle contribue à alléger les souffrances des personnes douloureuses chroniques.

Commentaire de:     Bernard Muscat

L’intérêt de la musicothérapie dans la prise en charge de la douleur ne fait pas l’ombre d’un doute de nos jours

Ci-après un lien vers le Centre National de Ressources contre la Douleur le confirmant si besoin était et surtout présentant les principaux modes d’action de la musicothérapie, les indications en pratique clinique, et les techniques utilisées dans la prise en charge de la douleur.

http://www.cnrd.fr/IMG/pdf/9_SG_191007.pd

Contributeur principal               Consultante Douleur & Confort             

http://douleurapaisee.com/musique-anti-douleur-efficace/