La pharmacie 3.0, le futur est à nos portes

La pharmacie 3.0, le futur est à nos portes

Posté le octobre 19, 2015 par Ressources Soins Aînés Québec en Alzheimer - Perte de Mémoire, Bénévolat, Blog - Français, Centre pour Ainés, Communauté de retraités, Éducation, Éducation aux Aidants, Équipements Médicaux, Gestion des soins gériatriques, Personne Autonome, RAMQ -Régie Assurance Maladie du Québec

Mise à jour le samedi 17 octobre 2015 à 6 h 01 HAE

 

La pharmacie de l’avenir

Un pharmacien de la région de Montréal mène une expérience unique auprès d’un groupe de personnes âgées. Roger Simard utilise des appareils électroniques mobiles pour suivre l’état de santé de ses clients à distance.

Un texte de Daniel Carrière   de l’émission Découverte

Pour tester son concept, qu’il appelle la pharmacie 3.0, Roger Simard a recruté une quarantaine de personnes âgées de la résidence le Savignon, à Lachine. Les participants sont tous autonomes, mais certains ont des maladies chroniques comme le diabète.

Les participants sont âgés de 65 à 89 ans et la plupart utilisent pour la première fois des appareils électroniques. Dans son projet de santé connecté, Roger Simard mesure à distance le poids, l’activité physique, la glycémie et la tension artérielle de ses patients. Chaque fois qu’un patient entre une donnée biométrique sur sa tablette électronique, l’information est immédiatement relayée au comptoir du pharmacien.

Le pharmacien Rogar Simard s’entretient avec une cliente. Photo : Radio-Canada/Découverte

Un tableau de bord facile à utiliser

Pour évaluer l’état de santé de ses patients, le pharmacien utilise un tableau de bord qui affiche un code couleur facile à comprendre. Lorsqu’une pastille verte apparaît, c’est que le patient a atteint sa cible thérapeutique. Si la pastille est orange ou rouge, il faut intervenir.

Normalement, lorsque Roger Simard voit apparaître des pastilles rouges sur son écran, il communique avec son patient et lui demande de consulter son médecin. Le système est tellement facile d’interprétation que le pharmacien consacre seulement 15 minutes par jour pour suivre l’état de santé d’une quarantaine de patients.

Photo : Radio-Canada/Découverte

Pharmacien en première ligne

Roger Simard veut modifier le rôle du pharmacien. Son but n’est pas de remplacer le médecin, mais il se définit plutôt comme un entraîneur, un coach de santé qui guide le patient au jour le jour.

Il rappelle qu’il ne fait aucun diagnostic et qu’il se limite à faire le suivi des cibles thérapeutiques établies par les médecins. Fort de son expérience avec les personnes âgées, Roger Simard veut poursuivre sa recherche.

Cet automne, une quinzaine de pharmacies à travers la province vont offrir la santé connectée à leurs clients.

Un patient de Roger Simard utilise le tableau de bord à la maison. Photo : Radio-Canada/Découverte
Le reportage de Daniel Carrière et Louis Faure est présenté dans le cadre de l’émission  Découverte  le dimanche 18 octobre à 18 h30 sur ICI Radio-Canada Télé.