La technologie au service des personnes âgées à domicile

La technologie au service des personnes âgées à domicile

Posté le mars 3, 2015 par Ressources Soins Aînés Québec en Alzheimer - Perte de Mémoire, Bénévolat, Blog - Français, Éducation, Éducation aux Aidants, Équipements Médicaux, Gestion des soins gériatriques, Mobilité / Chaise Roulante, Personne Autonome

Saviez-vous qu’au Canada, 92 % des aînés habitent dans leur propre domicile ? « Voilà qui contredit le stéréotype de la personne âgée », a déclaré Susan Eng, vice-présidente, Représentation, pour CARP (organisme sans but lucratif qui se consacre aux aînés), dans une entrevue donnée au Epoch Times.  Non seulement la majorité des personnes âgées habitent à la maison, mais elles sont nombreuses à vivre seules. Un sondage effectué par l’Association médicale canadienne montre que les Canadiens souhaitent demeurer chez eux plutôt que dans des établissements de soins, pendant leurs années de retraite.

 

Un article publié récemment sur le site CBC.ca racontre l’histoire de personnes âgées qui ont choisi délibérément d’être surveillées à distance par leurs soignants afin de pouvoir habiter plus longtemps dans leur propre logis. Prenez par exemple le cas de la mère de Ross Armstrong, âgée de 85 ans. Elle a des problèmes de mémoire à court terme et elle vit seule. Comme Ross ne peut pas être toujours à ses côtés, il s’inquiète pour sa sécurité. Avec l’autorisation de sa mère, il a installé des caméras et des détecteurs de mouvement qui lui permettent d’effectuer une surveillance.

 

La surveillance et autres mesures technologiques pour les personnes âgées pourraient devenir plus populaires au cours des prochaines années. Une première vague de membres de la génération du baby-boom a atteint l’âge de 67 ans cette année. En 2031, les personnes âgées composeront le quart de la population du Canada, soit près du double de leur proportion de 14 % en 2009. L’utilisation d’appareils électroniques de surveillance des personnes âgées n’a pas la faveur générale. La préoccupationfondamentale que suscite cette perspective technologique est celle de la violation de la vie privée.

 

Malgré tout, les technologies de surveillance présentent des avantages pour les personnes âgées qui souhaitent préserver leur indépendance le plus longtemps possible, et elles permettent aussi de réduire de beaucoup le niveau de stress des soignants. Quelques-unes des technologies susceptibles d’aider les aînés vivant seuls sont notamment les divers détecteurs et capteurs (de mouvement, de chaleur, etc.), les robots de compagnie et les appareils de mesure des signes vitaux que l’on peut porter sur soi.

 Sources: http://healthcaretransformation.ca/fr/la-technologie-au-service-des-personnes-agees-a-domicile/