LITTÉRATIE en SANTÉ: Internet y contribue chez les personnes âgées

LITTÉRATIE en SANTÉ: Internet y contribue chez les personnes âgées

Posté le décembre 7, 2014 par Ressources Soins Aînés Québec en Bénévolat, Blog - Français, Centre pour Ainés, Communauté de retraités, Droit des aînés, Éducation, Éducation aux Aidants, Équipements Médicaux, Personne Autonome, Ressources communautaires

Actualité publiée il y a 7h44mn

Journal of Epidemiology and Community Health

L’utilisation d’Internet peut aider les personnes âgées à rester moins isolées et à se sentir plus connectées mais favorise-t-elle la littératie en santé ou l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information santé dans la vie courante? C’est l’objectif de cette étude dont les premiers résultats, encore partiels, analysés dans le Journal of Epidemiology and Community Health, sont plutôt en faveur de l’Internet.

 

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la littératie en santé fait référence aux compétences cognitives et sociales qui déterminent la motivation et la capacité des individus à obtenir, comprendre et utiliser l’information de manière à favoriser et à maintenir une bonne santé. Pour l’OMS, la littératie en santé est donc un moyen essentiel de favoriser la prise en charge autonome de chaque personne de sa propre santé.

Dans cette étude, cette capacité a été évaluée, chez chaque participant par son niveau de compréhension d’une notice de médicament.

 

Les chercheurs de l’University College London ont évalué cette capacité chez 4.400 adultes âgés de 52 ans et plus, participant à la cohorte English Longitudinal Study of Ageing (ELSA) et suivis durant 7 ans  et ont rapproché cette évaluation, réalisée tous les 2 ans, de facteurs de mode de vie et de communication, tels que,

  • la lecture régulière d’un journal,
  • l’utilisation régulière d’Internet,
  • une participation à des activités communautaires,
  • une participation à des activités de loisirs ou culturelles,
  • l’appartenance à des réseaux sociaux.

 

Les usagers réguliers d’Internet s’avèrent moins susceptibles d’accuser une baisse de ces compétences santé au fil du temps : Ceux qui utilisent Internet « toujours» par rapport à «jamais» sont 25% moins susceptibles de montrer une baisse de « littératie » en santé.

S’engager dans des activités culturelles réduit également ce « risque » de 30%,

Cependant, ni la lecture d’un quotidien ou la participation à d’autres activités ou réseaux n’apporte un maintien identique de ces compétences santé au cours du vieillissement, indépendamment du fonctionnement cognitif.  En bref, Internet reste une source inestimable, accessible à tout moment d’informations sur la santé et les modes de vie même si un grand nombre d’entre elles mérite d’être confirmées par un médecin.

 

Source: Journal of Epidemiology and Community Health September 2014 doi:10.1136/jech-2014-204726.52 OP49 The influence of regular reading, internet use, and social attachment on maintaining health literacy skills during ageing in the English Longitudinal Study of Ageing

 

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 07/12/2014 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

 

Copyright © 2013 AlliedhealtH www.santelog.com