Pour un Québec pour tous: les partis doivent envoyer un signal clair aux personnes aînées du Québec

Pour un Québec pour tous: les partis doivent envoyer un signal clair aux personnes aînées du Québec

Posté le mars 18, 2014 par Ressources Soins Aînés Québec en Bénévolat, Blog - Français, Communauté de retraités, Droit des aînés, Éducation, Éducation aux Aidants, Personne Autonome, Ressources communautaires, Services financiers

L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) présente ses demandes dans le cadre de la présente campagne électorale. Regroupées en quatre grands piliers, les revendications de l’AQRP portent sur la santé financière des aînés, la représentation juste et légitime des retraités, l’accès à des soins de qualité et la sécurité des personnes aînées.

« L’avenir du Québec nous concerne tous. Personne ne doit être exclu des décisions prises au nom de tous les Québécois. C’est une question de légitimité, de dignité et de respect. Au cours des prochaines semaines, nous invitons les retraités de toutes les régions du Québec à aller à la rencontre des candidats de leur comté afin de les sensibiliser à la réalité des personnes aînées. Nos droits ne sont pas à la retraite! », a déclaré la présidente de l’AQRP, Mme Lyne Parent.

Voici les principales demandes de l’AQRP :

1.     Santé financière des aînés

– que le gouvernement s’engage à promouvoir et maintenir les régimes de retraite à prestations déterminées;

– que le gouvernement s’engage à protéger la rente des retraités, notamment en excluant le partage à 50-50 des déficits passés des régimes de retraite;

– que soit rehaussé le maximum de gains admissibles à la RRQ;

– que le gouvernement mette en place des programmes de formation et d’embauche pour les travailleurs âgés de 65 ans et plus qui souhaitent demeurer sur le marché du travail;

– que le gouvernement élimine la clause de discrimination à partir de 65 ans dans le soutien financier de la CSST (baisse des prestations après 65 ans).

2.     Représentation des personnes aînées

– que les retraités participent aux prochaines négociations des secteurs public et parapublic, prévues en 2015;

– que les retraités de l’État soient représentés au conseil d’administration de la Caisse de dépôt et placement du Québec, ou sur un de ses comités;

– qu’un représentant des personnes aînées soit nommé à la Commission des partenaires du marché du travail, au même titre que les jeunes.

3.     Accès à des soins de qualité

– que le gouvernement suspende la fermeture de places en CHSLD au cours des trois prochaines années;

– que le gouvernement investisse 200 millions de plus par année pour le financement des soins à domicile;

– que le gouvernement s’engage à compléter une grille d’évaluation des services de la qualité et amorce l’inspection des ressources intermédiaires dès 2014;

– que le gouvernement s’engage à développer le nombre de lits de soins palliatifs suffisant pour atteindre minimalement, dans chaque région, le ratio établi de 1/10 000 habitants.

4. Sécurité des personnes aînées

– que le gouvernement adopte un projet de loi visant à obliger le signalement des actes de maltraitance commis envers les personnes vulnérables hébergées dans le réseau de la santé et des services sociaux;

– qu’un ratio minimal d’employés-résidants de 1/30 soit imposé dans les résidences privées et d’hébergement pour les personnes en perte d’autonomie, et ce, en tout temps;

– qu’un programme d’aide financière soit mis en place afin de soutenir les résidences privées dans la mise à niveau de leurs infrastructures;

– que soient rendues obligatoires les formations de préposé aux bénéficiaires, de secourisme général, de réanimation cardiorespiratoire et de principes de déplacement sécuritaire des personnes pour tout le personnel des résidences privées et d’hébergement pour les personnes aînées en perte d’autonomie.

Forte de ses 29 000 membres, l’AQRP est la principale association indépendante de retraités des secteurs public et parapublic. L’AQRP s’intéresse à tous les enjeux qui touchent les 1,3 million de personnes aînées du Québec.