Quel marché pour les tablettes tactiles pour les seniors

Quel marché pour les tablettes tactiles pour les seniors

Posté le décembre 17, 2015 par Ressources Soins Aînés Québec en Alzheimer - Perte de Mémoire, Bénévolat, Blog - Français, Centre pour Ainés, Communauté de retraités, Éducation, Éducation aux Aidants, Personne Autonome

De plus en plus de projets de tablettes tactiles pour les seniors voient le jour en France et dans le Monde.

Par Frédéric SERRIERE

Beaucoup de questions peuvent se poser : est-ce une bonne idée de développer des tablettes pour les seniors ? Les seniors vont-ils utiliser une tablette tactile ? Quel type de Seniors utilisent-ils une tablette tactile spécifique ? Les Seniors ne vont-ils pas utiliser des tablettes tactiles standards ?

Tout d’abord, précisons ce qu’est une tablette tactile pour les seniors. C’est une tablette développée avec pour cœur de cible les personnes souvent âgées, basée sur une simplification des usages, de l’interface et des logiciels et quelques fois de la tablette elle-même.

Ensuite les tablettes tactiles sont plus ou moins spécifiques Senior : d’un côté des tablettes qui ont été développées quasi exclusivement pour les Seniors avec les logiciels simplifiés, c’est le cas de la tablette Tootifamily de la société nantaise Takeasy, également commercialisée sous le nom « Ardoiz » en partenariat avec La Poste. C’est également le cas des tablettes Ordissimo ou Facilotab. De l’autre coté, plusieurs logiciels s’installent sur les tablettes traditionnelles Apple et Android pour simplifier leur usage. D’un coté, des tablettes spécifiques Seniors et de l’autre des tablettes désignées pour tous de plus en plus faciles d’utilisation.

Alors qui ciblent vraiment ces tablettes seniors ?

Majoritairement les personnes âgées qui n’ont pas d’ordinateur et qui ne sont pas connectées à Internet, dont les déficiences physiques et l’absence d’usage rendent complexes l’utilisation des tablettes traditionnelles.

Ces tablettes sont souvent très bien développées et répondent correctement aux attentes des primo-accédants à Internet âgés.

Alors pourquoi expliquer que ces tablettes ne rencontrent pas encore le succès qu’elles méritent ? En 2015, en France moins de 5000 tablettes tactiles dédiées aux seniors ont été vendues.

Tout d’abord, il est difficile de convaincre des primo-accédants âgés de s’équiper d’une tablette tactile. En effet, les deux principaux freins qui expliquent que les Seniors ne sont pas connectés sont premièrement qu’ils ne perçoivent pas à quoi peut servir une tablette tactile ou à quoi peut vraiment être utilise d’être connectés. Deuxièmement, une grande partie d’entre eux pensent que l’usage est complexe. Ainsi, convaincre une personne âgée non-équipée d’acheter une tablette tactile ou un ordinateur simple reste souvent difficile et long.

Ensuite, le marché est pour le moment réduit : les seniors les plus jeunes vont utiliser les mêmes tablettes que les autres adultes. Et les Seniors les plus âgés et non-connectés ne sont que faiblement intéressés par ces tablettes. Ce marché est ainsi trop réduit pour intéresser les grands acteurs comme Samsung ou Apple de développer des tablettes tactiles Seniors. Les acteurs qui développent ce type de tablettes sont des TPE et des PME. Ces entreprises, peuvent rencontrer des difficultés à convaincre les grands distributeurs de commercialiser leurs produits.

Une autre difficulté est inhérente aux besoins des personnes âgées non-connectées et qui vont s’équiper d’une tablette tactile. Les usages montrent que lorsqu’une personne âgée utilise, pour la première fois, une tablette tactile ou d’un ordinateur simple d’utilisation, très rapidement, elle acquiert une facilité d’utilisation qui se rapproche de celle des plus jeunes. Autrement dit, la simplicité d’utilisation de ces tablettes tactiles seniors a permis à ces personnes âgées de faire le premier pas dans le monde d’Internet et dans le monde des ordinateurs. Mais arrive un moment où la personne n’a plus vraiment besoin de cette simplicité. Il est assez courant que ces personnes âgées souhaitent ensuite acheter non pas une tablette tactile Senior, mais une tablette tactile traditionnelle.

Ainsi, il est possible de penser qu’une tablette tactile Senior n’est qu’une première étape intermédiaire pour s’orienter vers les tablettes tactiles traditionnelles sauf pour les personnes ayant des déficiences physiques. C’est le cas notamment des Seniors qui n’étaient pas connectés par peur et qui finalement maîtrisent ces tablettes.

Plusieurs stratégies semblent être développées par les acteurs pour contourner cette difficulté.

Certains optent pour une politique de prix agressive. Ils proposent leur tablette tactile Senior à des prix inférieurs à ceux des tablettes traditionnelles. D’autres, dans le domaine des ordinateurs simples, comme Ordissimo développe une communauté avec et pour leurs clients qui permet de les fidéliser. C’est un stratégie très astucieuse. En effet la facilité d’usage seule, ne permet pas vraiment de fidéliser tous les clients à rester avec une tablette tactile Senior.

Une autre solution serait de développer une interface simple d’utilisation avec un assistant coach, un peu à la manière de Tabbya qui permettrait à une personne âgée, ayant acquis une plus grande aisance, de basculer vers un logiciel Android traditionnel tout en gardant sa tablette et l’assistant coach dédié. Il est même possible d’imaginer que si la personne utilise une tablette traditionnelle, elle pourrait conserver certaines fonctionnalités spécifiques.

En résumé, plus une tablette est spécifiquement dédiée au Seniors, plus le marché est faible. Plus les utilisateurs deviennent coutumiers de son utilisation, plus une partie d’entre eux veut utiliser une tablette tactile traditionnel.

Plus une tablette tactile est destinée aux jeunes générations sans prendre en compte les attentes des Seniors, moins elle pourra pénétrer le marché des 75 ans et plus.

Entre ces deux solutions extrêmes, plusieurs pistes existent avec plus ou moins de services spécifiques et plus ou moins de matériel.

Des façons de répondre, à la fois aux besoins d’âge et d’usage générationnel.

 

SOURCE : http://www.fredericserriere.com/silvereconomie/quel-marche-pour-les-tablettes-tactiles-pour-les-seniors/