Juillet 2013 – Balises N°42 : Quelle image les aînés ont-ils d’eux-mêmes ?

Juillet 2013 – Balises N°42 : Quelle image les aînés ont-ils d’eux-mêmes ?

Posté le juillet 15, 2013 par Ressources Soins Aînés Québec en Bénévolat, Blog - Français, Droit des aînés, Éducation, Éducation aux Aidants, Personne Autonome

12.07.2013

Si tu t’imagines…

Vous rappelez-vous cette chanson que chantait Juliette Gréco en 1947, au départ d’un poème de Raymond Queneau ? « Si tu t’imagines, fillette, fillette, si tu t’imagines, xa va durer toujours la saison des amours, ce que tu te goures ».

Je ne suis pas Juliette Gréco et vous n’êtes pas des fillettes. Cependant, j’ai envie de dire : il faut que nous nous imaginions. Il faut que nous nous regardions. Il faut que nous regardions notre propre image, celle des aînés de la société (et dans la société). Il faut que nous regardions notre image sans fard. Sans triomphalisme, mais aussi sans misérabilisme.

Le projet Imag’Aînés lancé par Énéo en février dernier comporte deux volets. Le premier : le regard des aînés sur eux-mêmes. Le second : le regard de la société sur les aînés.

C’est le premier volet qui a été au coeur de notre réflexion durant cette première moitié de l’année. À son sujet, j’aimerais faire trois observations : l’une sur la méthode, l’autre sur l’objectif et la dernière sur les moyens à mettre en oeuvre au service de nos idées.

1. L’étude que nous avons lancée a connu un réel succès. Nous avons récolté plus de quinze cents réponses. Cette large participation est un signe en soi. Elle montre que, dans notre société, la préoccupation pour l’image (et notamment pour de l’image de soi) est prioritaire. Nous n’en doutions pas, mais nous en avons ici la vérification statistique.

2. Nous avons, chevillées au corps et au coeur, un certain nombre de convictions. Notamment, que les aînés ne sont pas des parias et ne doivent pas être les oubliés de la société. Ce n’est pas parce qu’ils ont décroché du milieu du travail qu’ils doivent se sentir irresponsables ou inutiles. Mais il ne suffit pas d’afficher des bons sentiments. Il ne suffit pas de clamer, dans nos congrès ou dans nos réunions, nos idées ou nos intuitions. Il faut leur donner une base aussi scientifique que possible. Il faut en vérifier le bien-fondé. Il faut aussi chercher à les expliquer ou à les justifier. En un mot, il faut objectiver notre discours. En ce sens-là, l’étude qui a été réalisée représente une étape fondamentale du projet Imag’Aînés. Nous ne parlons pas dans le vide : nous avons un dossier.

3. J’ai envie d’ajouter : « Ce n’est qu’un début, continuons le combat ». Notre étude, c’est un point de départ. C’est une étape importante dans la réalisation d’un projet qui va nous conduire à organiser une série de réunions et d’animations dans nos régions et groupements locaux. C’est l’amorce d’une campagne de sensibilisation auprès de nos membres, mais aussi auprès de la société.

Si le projet Imag’Aînés est si important, c’est qu’il nous place face à nous-mêmes, nous oblige à nous regarder, comme dans un miroir. J’ai commencé par une chanson, celle de Juliette ; je finirai par une autre, celle de Marguerite. Chacun connaît le grand air du Faust de Gounod. Marguerite, alias la Castafiore, se regarde dans un miroir : « Est-ce moi ? Réponds, réponds, réponds, vite ! ». À tous, je dis : « Répondons » !

Francis Delpérée
Président d’Énéo

Télécharger le Balises N°42

Au sommaire

Édito
1. Introduction et contexte
2. Comment avons-nous procédé ? Quelques mots sur la méthodologie
3. Qui sont les répondants ?
4. Que montre l’étude ? Les résultats
4.1. Aînés, seniors, vieux ? Les termes utilisés pour désigner les personnes de 50 ans et plus
4.2. Quel âge les aînés ont-ils l’impression d’avoir et voudraient-ils avoir ? L’âge subjectif
4.3. Les différentes facettes de l’existence et de la personnalité des aînés
4.4. Comment les aînés perçoivent-ils leur vieillissement ?
4.5. Les aînés sont-ils satisfaits de leur existence ?
4.6. Les aînés ont-ils une bonne estime d’eux-mêmes ?
4.7. Ce que les aînés pensent que l’on pense d’eux. Les métastéréotypes
5. Apports et limites de l’étude
6. En guise de conclusion
7. Bibliographie

Télécharger le Balises N°42