Un vieillissement en santé pour les aidantes et aidants naturels

Un vieillissement en santé pour les aidantes et aidants naturels

Posté le janvier 25, 2013 par Ressources Soins Aînés Québec en Blog - Français

Si vous êtes une aidante ou un aidant naturel et rencontrez des problèmes de sommeil, sachez que si vos humeurs varient ou si votre anxiété est un peu élevée… vous manquez peut-être d’exercice ! L’exercice régulier n’améliore pas seulement votre état d’esprit, puisque la recherche confirme également qu’il diminue l’anxiété, améliore le repos et augmente l’estime de soi. Selon l’American Senior Fitness Association, plus de 60% des aidantes et aidants naturels ne pratiquent pas d’exercice régulièrement et par conséquent bon nombre souffre de ces symptômes. Avec les maladies cardiaques, le cancer et les accidents vasculaires cérébraux comme principales causes de décès chez les adultes d’âge mûr, rester physiquement actifs permet non seulement de prévenir de nombreuses maladies mais aussi d’améliorer la santé des personnes déjà atteintes de maladies invalidantes ou de handicaps.

Comme les 78 millions de baby-boomers du pays ont commencé à vieillir,  «… il y a une tendance pour les activités d’intensité modérée, pas trop pénibles pour le corps », explique Richard Cotton, physiologiste de l’exercice et porte-parole de l’American Council on Exercise. Le confort et la diminution du risque de blessures sont les principales forces responsables du succès de ces activités de faible impact. « Parce que les personnes âgées sont plus sujettes aux blessures musculo-squelettiques, les exercices de faible impact sont idéaux pour eux,», dit Cotton. En outre, il a été démontré que les aidantes et aidants naturels sont beaucoup plus susceptibles de s’en tenir à une routine moins épuisante sur le long terme.

L’American Sports Data Corporation (ASD), une organisation qui suit les tendances de l’exercice, convient également que les dernières tendances en matière d’activités pour les adultes d’âge mûr sont celles qui exigent le moins de « puissance » tout en brûlant pourtant un nombre important de calories. La dernière enquête de l’ASD sur 15 000 adultes d’âge mûr montre que même si les adhésions des plus de 55 ans à des clubs de gymnastique ont augmenté, surtout chez les femmes, les activités éprouvantes comme l’aérobic et le kickboxing ont cédé la place à des occupations plus douces comme la méthode Pilates, le yoga, le tai-chi, les vélos elliptiques et les vélos d’exercice.

1. La méthode Pilates – À l’origine conçue pour donner aux danseurs de la force musculaire sans gonflement, la méthode Pilates a été largement ignorée par le grand public pendant près d’un siècle. La méthode Pilates est décrite comme un mélange d’étirements et de gymnastique suédoise conçu pour améliorer l’alignement, augmenter la flexibilité et raffermir les muscles abdominaux et dorsaux. La méthode Pilates est un système de conditionnement du corps, composé de divers exercices qui aident à se renforcer en améliorant la flexibilité, l’agilité et l’économie de mouvement. La méthode Pilates peut même permettre de soulager les affections chroniques et les douleurs dorsales, le tout sans gonflements excessifs. Avec ce type de programme de conditionnement physique on a aussi souvent constaté une nette amélioration de la posture et une augmentation de la stabilité des articulations.

2. Le yoga – Les Américains, à la recherche d’un moyen de planer sans recourir à la drogue, ont commencé à s’intéresser à cette technique d’étirement et de relaxation vieille de 5.000 ans dans les années 1960. Maintenant, la catégorie du yoga / tai chi possède plus de 11 millions d’adeptes, soit près du double des 5,7 millions recencés en 1998. Le yoga aide les participants à maintenir leur corps plus en forme,leur esprit plus apaisé et à se sentir plus détendu. Des études récentes ont montré que le yoga pouvait normaliser votre tension artérielle et même équilibrer votre système nerveux tout en utilisant des techniques de respiration pour nettoyer les voies respiratoires, ce nettoyage peut aussi aider à prévenir les maladies respiratoires.

3. Les vélos elliptiques et les vélos à position allongée – Plus de 10 millions d’Américains utilisent actuellement des vélos elliptiques, un croisement entre le grimpeur d’escalier et le ski de fond, sans mal pour les genoux. C’est une hausse de 177% par rapport aux 3,9 millions de 1998, et le signe que les vélos elliptiques ont passé le test décisif de l’acceptation des clubs de santé. Plus de 10 millions d’Américains s’inclinent aujourd’hui lorsqu’ils pédalent sur un vélo à position allongée, soit une augmentation d’environ 50% depuis 1998. Non seulement ces machines sont plus confortables que l’équipement ordinaire mais elles réduisent aussi considérablement l’effort douloureux sur le bas du dos.

4. Le Tai Chi – Le Tai Chi est un ancien programme d’arts martiaux chinois, connu pour aider les participants à améliorer leur équilibre et potentiellement éviter les chutes. Les mouvements lents, doux et apaisants du Tai Chi aident les individus à développer des muscles plus forts, renforcer le contrôle de leur équilibre, améliorer leur concentration et stabiliser leur bien-être psychologique. Les mouvements et la philosophie du Tai Chi enseignent également comment se détendre, ralentir, coordonner le corps et l’esprit et améliorer la posture

Des experts du fitness avertissent que par eux-mêmes, aucun de ces exercices à faible impact n’est suffisant pour rester en forme. Alors que les baby-boomers vieillissants font pencher la tendance vers des séances d’entraînement plus humaines et plus douces, les experts déclarent que tous ceux qui veulent se maintenir en forme, en particulier les sportifs débutants, devraient également envisager d’intégrer des activités de faible intensité à leur routine. La routine idéale combine la force, la souplesse et l’entraînement équilibré du yoga et la méthode Pilates avec en plus une activité aérobique comme la marche rapide. Quel que soit le programme d’exercice que vous décidez de suivre, n’oubliez pas de toujours consulter votre médecin avant de commencer.

Sources :

Mayo Clinic (www.mayoclinic.com)

American Senior Fitness Association (www.seniorfitness.net)

American Council on Exercise (www.acefitness.org)

ABC du yoga (www.abc-of-yoga.com)

CDC (www.cdc.gov)

Un corps équilibré (www.pilates.com)